Quelle est la différence entre les personnes qui réussissent et celles qui ne réussissent pas ?

Les personnes qui réussissent sont-elles plus intelligentes ou ont-elles simplement de meilleures chances que les personnes qui ne réussissent pas ?

J’ai entendu Brian Tracy dire : “La seule différence entre les personnes qui réussissent et celles qui ne réussissent pas est celle-ci : “Tout le monde pense à ce qu’il veut, mais les personnes qui réussissent pensent à ce qu’elles veulent, et COMMENT l’obtenir !

Le plus important, c’est le COMMENT.

La seule façon d’accomplir quelque chose est de savoir ce que je veux, puis comment je vais l’obtenir. Depuis que je pratique la lutte, ma vie est guidée par des objectifs et par ce que je veux dans la vie. La seule façon d’accomplir quoi que ce soit est d’établir un plan et de travailler sur ce plan jusqu’à ce que je l’accomplisse.

Une autre façon de voir les choses est de commencer à l’envers, de penser à la maison dans laquelle vous voulez vivre, aux voitures que vous voulez conduire, au mode de vie que vous voulez pour votre famille. Vous devez établir une stratégie pour les obtenir, elle ne va pas apparaître miraculeusement sur le pas de votre porte un jour. Cela signifie que chaque jour de votre vie, vous devez faire au moins une chose qui vous aidera à atteindre cet objectif.

J’aime la façon dont Robert Kiyosaki explique ce concept dans son livre “Père Riche, Père Pauvre” :
“Parce que j’ai eu deux pères influents, j’ai appris de chacun d’eux. J’ai dû réfléchir aux conseils de chaque père, et ce faisant, j’ai acquis une connaissance précieuse du pouvoir et de l’effet de ses pensées sur sa vie. Par exemple, un père avait l’habitude de dire : “Je ne peux pas me le permettre”. L’autre père interdisait l’utilisation de ces mots. Il insistait pour que je dise : “Comment puis-je me le permettre ?”

L’une est une déclaration, l’autre une question. L’une vous permet de vous tirer d’affaire, et l’autre vous oblige à réfléchir.

Mon père, qui sera bientôt riche, expliquerait qu’en disant automatiquement les mots “Je ne peux pas me le permettre”, votre cerveau cesse de fonctionner. En posant la question “Comment puis-je me le permettre ?”, votre cerveau est mis au travail. Il ne voulait pas dire acheter tout ce que vous vouliez. Il voulait faire travailler votre esprit, l’ordinateur le plus puissant du monde. “Mon cerveau devient plus fort chaque jour parce que je l’exerce. Plus il est fort, plus je peux gagner de l’argent.” Il pensait que le fait de dire automatiquement “Je ne peux pas me le permettre” était un signe de paresse mentale.”

Alors souvenez-vous, la question n’est pas ce que vous voulez… mais comment allez-vous l’obtenir ? Trouvez toutes les réponses grâce à ma formation Génération Business.