Il existe de nombreuses différences qui séparent les gagnants en affaires et dans la vie de tous les jours de ceux qui luttent et s’égarent.

Une grande différence est la façon dont ils gèrent l’échec. Les entrepreneurs qui réussissent ont un état d’esprit positif face à l’expérience de l’échec.

Lorsqu’ils échouent, ils considèrent le résultat comme tel. Ils ont pris “x” mesures et ont produit “y” résultat. Le résultat “Y” n’a pas fonctionné, alors il faut retourner à la case départ pour changer la formule et réessayer.

Beaucoup de nouveaux propriétaires d’entreprises ne s’en sortent pas parce que dès qu’ils échouent, ils se disent : “De qui je me moque ? Je savais que ça ne marcherait pas” et puis ils démissionnent !

Si tout le monde avait cette attitude, nous n’aurions pas d’électricité, d’avions, de vaccins… en fait, nous n’aurions pratiquement rien !

Chaque succès dans ce monde a été précédé par un, deux, mille échecs !

Babe Ruth a établi un record pour le plus grand nombre de home runs. Saviez-vous qu’il détenait également le record du plus grand nombre de strip-outs ?

Thomas Edison a échoué plus de mille fois avant de perfectionner l’ampoule.

Si vous n’échouez pas, c’est que vous ne vous surpassez pas suffisamment. Si vous restez dans votre zone de confort, vous ne pouvez pas vous attendre à atteindre le niveau de réussite dont vous êtes capable.

L’échec est ce qui vous permet d’apprendre et de vous épanouir. Si vous abandonnez dès que vous rencontrez un échec, vous resterez toujours exactement où vous êtes.

Albert Einstein a dit un jour : “On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celui qui l’a créé”.

Et, “La définition de la folie est de faire la même chose encore et encore et d’attendre un résultat différent”.

Ce que ces déclarations enseignent, c’est que pour surmonter un échec, il faut penser différemment et agir différemment. C’est ce qui sépare l’ordinaire de l’extraordinaire !

Vous devrez peut-être demander conseil à quelqu’un d’autre qui peut vous offrir l’expertise dont vous avez besoin. Vous aurez peut-être besoin d’injecter de nouvelles perspectives et de nouveaux talents en formant une équipe autour de votre projet.

La peur de l’échec est l’un des principaux obstacles qui freinent les nouveaux propriétaires d’entreprises. Ne craignez pas l’échec, acceptez-le parce qu’une vie vécue dans la peur est une vie à moitié vécue.

Si vous êtes bloqué et incapable d’aller de l’avant par peur de l’échec ou parce que vous avez échoué lors de votre précédente tentative, faites appel à quelqu’un d’autre pour vous offrir soutien et conseils. Modifiez votre plan et essayez à nouveau.

Pour vous aider à réussir, découvrez ma formation Génération Business en cliquant ici.